en fr de
Réservation

Hotel La Belle Croix


Après différentes recherches qui nous ont conduit aux archives cantonales (un grand merci à Madame Fasel, née Dupraz et petite fille de M. Metler, ancien propriétaire), nous avons trouvé les origines de la construction de cet édifice.

Aux origines, c'est M. Chevalier Curton, capitaine dans l'armée napoléoniènne qui était propriétaire à la fin du 18ème siècle de grands terrains et de granges, ainsi qu'une modeste maison. Vers 1826, selon la police d'assurance incendie (obligatoire en suisse depuis 1812) , que nous retrouvons comme nouveaux propriétaires, le Marquis François-Xavier de Champagne et Marie-Françoise de Champagne Née Chaney. Ils avaient acheté plusieurs dizaines d'hectares de terrains, qui allaient de la gare jusque vers l'usine Nespresso actuel. Les de Champagne firent construire un bel édifice en pierre, avec maison de jardinier et sur le devant de la propriété, jardin à la Française en chemins de tuyas et gravier blanc. Cette résidence privée était composée de 5 chambres au rez et 5 à l'étage. Celle de l'étage est restée presque à l'identiques. Sur l'arrière du bâtiment, une grange et une écurie pour les chevaux. De la route qui montait vers la ville sur la colline, un rond-point fût créée, en 1842 pour aller sur Bulle et à Lausanne. Une grande croix fut érigée dans le rond-point.

Ci-joint, on peut voir le document du service de police, qui donne un permis de séjour, le 6 juillet 1830, à la maman du Marquis. Elle venait en visite depuis Lons-Le-Saunier. Le Marquis décéda bien avant la Marquise, qui elle quitta ce monde le 21 octobre 1858 et fut enterrée à Romont, selon un document en latin de la paroisse catholique.


En 1860, un certain François Ayer rachète la propriété, ainsi que la maison du jardinier dit "le châtelet", pour en faire un établissement public avec une concession d'Auberge. Le conseil d'Etat fribourgeois accepte et donne le 12 avril 1861 l'autorisation " au domaine du château de la Belle Croix" d'exercer comme Auberge pour les voyageurs qu'apporte cette gare moderne sur l'axe Lausanne-Berne, inaugurée en 1861.

M. Ayer après bien des péripéties, revend à la famille Jules Pernet cet établissement en 1880, dont certains descendants habitent toujours en ville de Romont. En 1903, la famille Metler rachète à l'hoirie Pernet, l'Auberge et fait redécorer l'intérieur par l'artiste romontois Yoki, bien connu dans les milieux artistiques du travail sur verre.

L'hoirie Pernet, revendit dans les années 1950 à la famille Ecoffey qui fit de multiples travaux notamment en transformant les écuries en appartement de fonction et en 2 nouvelles chambres à l'étage, avec toujours un seul wc commun pour l'ensemble des chambres de l'Auberge. Les héritiers directs propriétaires jusqu'en 2010, virent de belles périodes avec cet établissement, son pont de danse, sa terrasse ornée des mêmes vieux platanes et marronniers qu'avait fait planter la Marquise de Champagne en son temps par son fidèle jardinier. Il reste d'ailleurs toujours certaines haies vers le châtelet.

Hotel La Belle Croix


Dès 2015 (2 associés sont restés jusqu'au terme de cette lourde transformation) Guy Fracheboud et Bernard Charrière, ont entrepris de rénover cet établissement protégé et de le moderniser, ce qui ne fût pas évident avec les directives et prérogatives du monde moderne, ainsi que la douzaine de différentes autorités qui ont droit au chapitre. Cela aurait été bien plus simple de transformer ce bâtiment en appartements, mais c'est sans compter sur notre désir de faire revivre ce patrimoine et l'Histoire de la région. Romont se transforme rapidement ces dernières années peut-être pour refaire son retard ; Nespresso y a récemment installé sa 3ème usine de production, de grands promoteurs développant plusieurs complexes d'habitations d'importances.

En suisse romande, Romont se situe, entre Lausanne et Vevey/Montreux au sud, et Fribourg/région des lacs au nord.

À l’est la Gruyère est à un jet de pierre ainsi que les pistes de ski à moins d’une heure, dont Gstaad. Ces destinations sont facilement atteignables grâce à la ligne de chemin de fer. Qui plus est, Romont est sur un axe central suisse, tout en restant dans un cadre bucolique. L'hôtel est à moins de 4 minutes de marche de cette gare de moyenne importance suisse.

Découvrez la ville de Romont et ses alentours